Ride For Shift <br /> Launching celebration

Ride For Shift
Launching celebration

l'Unité
Texte / Ismael Tlili
Image / benny-t.com

Roule, glisse, dérape, dévale, dépasse, la route se voit confisquée aux automobilistes. Déboulant de tous côtés, représentants de tous âges, de toutes pratiques, nous avalons la pente les yeux rivés au loin.
La dynamique Ride for Shift était présente bien avant le début du tournage. Les premiers arrivés devant la gare s'impatientent, chacun trimballe son attirail et fait connaissance. Il est temps. Nous prenons possession de la chaussée devant des badauds médusés, avant même que l'on explique le concept du tournage, celui-ci prend vie. Des jeunes nous rejoignent et nous roulons sans nous soucier de la marche du monde. Yannick Jobin laisse son talent s'exprimer en enchaînant les front et back-powerslide à la vitesse de la lumière. Au parc de Milan, nous sommes rejoints par de nouveaux participants, ensemble nous continuons chemin faisant.

Sur le lieu du tournage, les cameramen sont parés, mais nous devons toutefois patienter. Les stars du snowboard se font désirer. Il est facile de meubler le temps un skate aux pieds, cependant notre bonheur jurant avec celui du voisinage, nous sommes priés de contenir nos ardeurs. Les sommités de la planche à neige font leur entrée, Pat Burgener accompagné de sa tendre moitié, Luke Mitrani et Nadja Purtschert se joignent à nous. Le spectacle peut désormais commencer.

Les cameras à l'arrière de la voiture, les riders en poste de chaque côté de la rue, il est temps pour le mouvement d'éclore. Chacun brûle d'impatience, rêve de foncer. Tous se mettent à suivre la voiture, petit à petit, les groupes viennent se greffer à la masse dans sa lancée, déboulants tel une avalanche. Malgré le chaos, tous tiennent la longueur. L'entreprise sera répétée plusieurs fois, jusqu'à ce que le soleil faiblisse.

Après le labeur, la récompense. Grâce à Qsport, un repas gargantuesque prit place aux pyramides de Vidy. Des sushis à rassasier l'entier du Japon ont trouvé preneur avec les riders affamés. L’ambiance bon enfant étant déjà fortement ancrée, elle s'est perpétuée au rythme de la musique et des rires dans un climat de joie et d'allégresse. L'identité Ride for Shift découle d'elle même. Nul besoin de l'expliquer, elle est à vivre.

Découvrez ici les images du tournage

MERCI!
Réalisateur Mike Ammann
Cameramen Greg Williams & Eliah Cand
Photographes benny-t.com & Octave Zangs
TOUS LES RIDERS!...
Qsport pour les sushis !..